Le droit du travail ivoirien à l’épreuve de la crise du COVID-19

  • Accueil
  • /
  • Le droit du travail ivoirien à l’épreuve de la crise du COVID-19
Le droit du travail ivoirien à l’épreuve de la crise du COVID-19
22 Nov 2020

Le droit du travail ivoirien à l’épreuve de la crise du COVID-19

Konin Marc Assoumou, Doctorant en Droit privé à l’université Jean Monnet de Saint-Étienne

La crise sanitaire du Covid-19 et ses conséquences sur les activités économiques contraignent les États à adapter la régulation des rapports sociaux. Les mesures de distanciation sociale ainsi que les restrictions aux libertés individuelles qu’impose la lutte contre le virus rendent difficile l’exercice des activités économiques. Le droit comme outil de régulation des relations sociales, plus particulièrement le droit du travail, apparait ainsi comme l’une des réponses apportées par les États. Face à cette pandémie, seules des réponses adaptées permettront de surmonter les conséquences socio-économiques qui découleront de cette crise. Aux préoccupations légitimes des employeurs et des salariés, des réponses continuent à être apportées par l’élaboration de réponses normatives. En Côte d’Ivoire, les décrets pris en Conseil des ministres depuis le début de la crise sanitaire illustrent la prise en compte de la nécessité de mesures d’urgence[1]. Cependant, les mesures en vue d’assurer la sauvegarde des emplois tardent à faire leur incursion dans le paysage législatif ivoirien. Pour rappel, la législation ivoirienne du travail a été réformée par la loi du 20 juillet 2015, substituant ainsi la loi n° 95-15 du 12 janvier 1995. Continuer à lire …

  • As-tu aimé cette publication? Partager sur: